Menu

Infiltration

 

Problème d’humidité dans votre maison ?
N’attendez pas qu’il soit trop tard !

 

Trouver une entreprise responsable et digne de confiance est difficile, mais vous verrez que notre équipe TO Toitures se conforme aux directives simples de respect, d’intégrité et de responsabilité. Nous fournissons les meilleurs services pour tous les problèmes d’humidité dans votre maison ! Étanchéité sous-sol, Cuvelage, Remontées Capillaires, Condensation, Moisissure… Contactez-nous !

 

 

Les infiltrations d’eau et les problèmes d’ humidité peuvent mettre en danger votre habitation et votre santé.

Agissez avant que le problème ne prenne des proportions trop importantes. TO Toitures se déplace à votre domicile afin d’effectuer un diagnostic humidité gratuit.

Nos spécialistes identifient les causes de vos problèmes d’ humidité dans votre logement et vous proposent la meilleure solution pour l’assainir.

 

 

 

Demande de devis gratuit

 

Remontées capillaires et Humidité grimpante

Nom : Remontées capillaires et Humidité grimpante

Description : Ce phénomène est dû à l’absence d’isolation (étanchéité) du bâtit liée à la porosité des matériaux.

Les remontées d’eau provenant du sol sont appelées humidité grimpante ou ascensionnelle.

Ceci est lié à l’absence d’isolation de la structure. La maçonnerie est en contact direct avec la terre sans isolation et le phénomène de succion opère.

A titre d’exemple en mettant la base d’un sucre dans un liquide, ce dernier va remonter par capillarité, c’est le même phénomène qui opère dans les murs.

L’eau contenue dans la terre contient des sels minéraux (nitrates, sulfates) lesquels vont migrer dans la maçonnerie et ressortir en surface pour former le salpêtre. Cela provoque des enduits boursouflés qui cloquent.

Si les règles de l’art imposent désormais à nos constructions une « coupure de capillarité » à 0,15 m au dessus du niveau le plus haut du sol définitif, coupure destinée à éviter les remontées d’humidité du terrain de fondation, ces règles n’avaient pas cours au moment où furent construits les bâtiments dont nous avons hérité du passé. Aussi, nombre d’entre eux présentent-ils des désordres dus à l’humidité ascensionnelle.
Comment résoudre les problèmes de remontées capillaires ?

Sciage : découpe du mur et mise en place de membranes étanches
centrale d’assèchement : inversion de la polarité des murs pour empêcher les molécules d’eau de remonter
Injection de résine : perçage de la base des murs et injection sous pression d’une résine qui va polymériser dans l’épaisseur de la maçonnerie pour créer une barrière étanche. Ce procédé requiert un savoir-faire très pointu que seule une expertise approfondie permet de mettre en œuvre. Ce procédé bénéficie de la garantie trentenaire.

Ces remontées capillaires seront encore plus graves si le sol extérieur, après avoir été exhaussé, a été recouvert d’un matériau étanche empêchant toute évaporation directe du terrain. Dans une telle hypothèse, les murs sont en effet devenus le seul moyen d’évacuation de l’eau emprisonnée dans le sol.

Ces remontées capillaires pourront également être aggravées si on a procédé à des plantations au pied de la construction, ces plantations privant le mur d’ensoleillement, donc limitant son évaporation.

Quelquefois enfin, l’humidité ascensionnelle peut avoir une origine purement accidentelle, entraînée par la rupture d’une canalisation enterrée, ou un défaut d’étanchéité d’un regard de collecte d’eaux pluviales, d’eaux usées ou d’eaux vannes. Les désordres pourront atteindre une certaine gravité sur le terrain si les eaux, au lieu d’être éloignées des fondations, se déversent au contraire directement vers celles-ci.
Les procédés par injection montrent leur efficacité

Une étude comparative récente, réalisée sur des murets équipés des différents systèmes de lutte contre les remontées capillaires existants, a démontré que les procédés d’injection de produits hydrophobes permettent d’obtenir les meilleurs résultats.

Quelle est l’efficacité réelle des procédés de traitement des remontées capillaires existant sur le marché ? Pour le savoir, l’Union de la maçonnerie et du gros œuvre (UMGO-FFB), le Cercle des partenaires du patrimoine (CPP), le Laboratoire de recherche des monuments historiques (LRMH), le laboratoire Rincent BTP, le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) et le Centre d’expertise du bâtiment et des travaux publics (CEBTP) ont participé, dans le cadre du Programme recherche développement métier (PRDM) de la FFB, à la mise en oeuvre d’une expérimentation qui s’est déroulée sur les années 2010-2011. Le traitement des remontées capillaires, essentiellement dans les bâtiments anciens qui ont été construits avant l’arrivée du NF DTU 20.1 « Maçonnerie », demeure en effet un réel sujet de préoccupation pour les professionnels du gros oeuvre : ces remontées sont génératrices de problèmes d’humidité, de moisissures ou encore de salpêtre, sans que l’on ait pu déterminer, jusqu’à présent, quels sont les moyens les plus efficaces de lutter contre elles.


Plus d'informations

Problèmes de moisissures

Nom : Problèmes de moisissures

Description : TO Toitures vous aide à retrouver une maison saine !

Les causes essentielles du phénomène de la condensation sont :

- la production de vapeur d’eau.
- le défaut de chauffage.
- le confinement de l’air.

Il n’est pas étonnant dans ces conditions que les manifestations de l’humidité de condensation apparaissent :

- Dans les pièces d’eau (cuisine et salles de bains) généreusement alimentées en vapeur.
- Dans les pièces les moins chauffées, voire non chauffées, ou dans lesquelles le chauffage est intermittent (souvent les chambres).
- Dans les locaux ou l’air est confiné, par exemple les caves dont on a obturé les soupiraux, ou dans les parties des locaux dans lesquelles la circulation de l’air est difficile.
- Sur les « parois froides » par exemple les vitrages ou les point froids d’une habitation.

En effet, en raison d’une isolation excessive, la maison ne respire pas et l’air humide ne peut s’échapper, se dépose sur les parois froides de l’habitation.

A terme ce phénomène va provoquer l’apparition de moisissures et de champignons pouvant provoquer des dégâts sur la maçonnerie (papiers peints décollés, taches noires, etc..) mais également des dommages sur la santé des occupants de la maison.

Ces moisissures communément appelées aspergillus peuvent provoquer des maladies respiratoires graves telles que : asthme aspergillique, aspergillose, rhume, bronchiolite…
De nombreux allergologues ont alerté le public de la dangerosité de ce phénomène.

La mise en place de ventilations mécaniques type VMC sont souvent insuffisantes pour remédier à ce problème. La nouvelle technologie de ventilation par insufflation donne de bien meilleurs résultats avec en prime un système de préchauffage et de filtration des particules polluantes.


Plus d'informations

Infiltration en sous-sol

Nom : Infiltration en sous-sol

Description : Infiltrations en sous-sol sur parties enterrées ou semi enterrées : Il n’y a pas d’étanchéité sur la paroi en contact avec la terre, l’eau s’infiltre donc à travers le bâtit jusqu’aux fondations.

Les dommages liés aux infiltrations en sous-sol ne concernent quasiment exclusivement que les niveaux inférieurs des habitations (caves, sous-sols) mais affectent généralement toute leur périmétrie. La hauteur des manifestations d’infiltration dépend évidemment du débit de l’approvisionnement en eau, mais aussi des caractéristiques des matériaux constitutifs des murs.

Même si quelques progrès sont enregistrés ces dernières années, trop de sous-sols subissent encore des infiltrations d’eau aux effets plus ou moins dommageables et coûteux.

Drainage intérieur

Le Drainage est une technique consistant à empêcher la stagnation de l’eau dans la maçonnerie en décompressant les murs.
Les infiltrations d’eau sont liées à un défaut d’étanchéité (absence de fissuration du revêtement bitumineux sur la paroi extérieure).
L’infiltration sous sol est l’un des premiers risques encourus par les bâtiments, et l’une des premières causes de dégradation prématurée.


Plus d'informations